Comme promis, je peux vous conter maintenant ce que mon petit village du Dorset nous a offert pendant la quinzaine dernière.

Le festival commence sur la place du village ou petits et grands se réunissent avec grand plaisir. La musique est à l’honneur non seulement à ciel ouvert mais aussi dans l’église qui se réveille au son de concerts classiques, tout au long de la semaine. Quelle joie de sentir revivre un très bel édifice qui n’est plus le centre culturel qu’il était lorsqu’il a été bati. Le hall du collège aussi nous a tous réveillés… Quelle enthousiasme, quelle joie de vivre! Mes Anglais, plutot reservés à l’habitude, se sont crus en Inde pour une soirée et ont dansés et gesticulés devant le groupe RSVP -qui avaient joué à Glastonbury la veille- avec une énergie on ne peut plus contagieuse.

Mais ce n’est pas que musique. Des pièces de théatre pour tous, un Mowgli dans le jardin magnifique de Beaminster Court (demeure privée) avec un pique-nique sur l’herbe avant de se concentrer sur la troupe qui a absolument ravi tout le monde. Une exposition de peintures d’artistes locaux. Il y a du talent dans la région et les oeuvres d’art se sont bien vendues. Le musée de Beaminster a exposé des photographies des collégiens et des amateurs du club de photographie du village. De nouveau, la barre est plutot haute.

Ce doit être le coin qui attire le talent ou qui inspire, je ne sais pas. J’avoue que je trouve la région tout à fait calme, sereine et attirante. J’ai entendu dire que comme le village est dans une cuvette entourée de collines, l’atmosphère y est particulière et qu’une fois ici, on a pas envie de partir. Je ne vis ici que depuis peu mais je crois que je pourrais me laisser attraper. Peut-être qu’effectivement j’ai trouvé un village enchanté? Only time will tell…

Advertisements