Pas comme en France bien sur.

En Angleterre, pour un diner entre amis ou en famille, le fromage se mange après le dessert et avant le café. Lorsque le plateau arrive, il est accompagné de biscuits pour déguster les fromages sans se remplir de pain, trop lourd. Les biscuits basiques sont secs, à l’eau, n’ont aucun gout et sont franchement tristes. Heureusement, comme dans tous les autres domaines culinaires, les Anglais ont maintenant beaucoup plus de choix. Certains de ces biscuits salés sont tellement bons qu’on les mangerait tout seul, ils vont bien avec les jeunes fromages crémeux genre Brie, d’autres sont un peu sucrés et ils se marient bien avec les bleu ou autres fromages plus forts.

Une coutume pour les ‘diner-party’ genre traditionnels, c’est que pour plateau de fromages bien achalandé, il faut une bouteille de vin doux, probablement un Porto. Il est vrai que Porto et Stilton se marient à merveille et si un Cheddar assez Mature pique agréablement au palais, le doux d’un vin fortifié contrebalance bien.

L’hôte passe la bouteille à sa gauche, on se sert et on fait passer. La bouteille fait le tour de la table et on recommence. L’état d’ébriété dépend alors de l’invité (qui peut dire non, bien que difficile si homme Anglais) et de l’hôte (et du nombre de bouteilles qu’il voudra bien ouvrir ce soir là). Nous sommes après tout chez nous cousins qui ont inventé le mot hooligan et même si la plupart des Anglais ne se comportent pas comme les abrutis beurrés des matchs, il faut reconnaitre qu’ils ont une longue histoire d’amour avec l’alcool. Sont ils les seuls?

Advertisements