Tag: vacances vertes

Beaminster: une ville anglaise pittoresque près de Weymouth

Jonathan Lobert et sa médaille de bronze à Weymouth en Finn aux JO 2012 a montré aux amoureux de voile que le Dorset est une région Anglaise qui vaut le voyage. Tout près de Weymouth se trouve une petite ville qui vaut le détour: Beaminster. Je la connais depuis 25 ans, laissez moi vous en parler…

Beaminster, ville cachée dans le Dorset, près de Weymouth

Beaminster se cache au milieu de collines dans un Parc Naturel Régional (‘Endroit de Beauté Naturelle Exceptionnelle comme disent les Anglais). A quelques minutes de la Côte Jurassique, listée à l’Unesco comme Site Naturel d’Intérêt International, nature et balades au calme abondent aux alentours.

Maisons de pierre et rues étroites, le Beaminster médieval est facile a imaginer

Beaminster est une de ces villes qui ont plutôt l’air d’un village. Autoroutes et aéroports sont dans les régions voisines et c’est très bien comme ça! La pierre blonde locale et l’ église plutôt Normande de St Mary font de Beaminster une ville dont l’histoire médiévale est facile à imaginer. Ses boutiques ne sont pas des magasins de chaine qui vendent tous la même chose… L’ hotel Bridge House a 14 chambres modernes et comfortables dans une maison de prêtres médiévale et un choix de Bed and Breakfast permettent d’y passer quelques jours, si vous préférez les chambres d’hôtes.

Dans la galerie d’art ‘Strummer Pink’ les céramiques de Miranda Berrow sont uniques et superbes, les expositions d’art changent périodiquement. ‘At Home’ ont un grand choix pour toute home sweet home et ‘Cilla and Camilla’ est preuve que les Anglais adorent les cartes postales. Leurs bibelots sont autant d’idées cadeaux.

‘Green Drawers’ vend entre autres des habits de bébé en coton organique et des superbes coussins de l’artiste Liz Summerville. Les gens du coin viennent y faire remplir leurs bouteilles de liquide vaisselle pour éviter le gaspillage de plastique. ‘Djuna’ stocke notamment la marque Anglaise ‘Seasalt’ avec ses vêtements décontractés inspirés par la Côte des Cornouailles.

Boutiques et restaurants sur la place de Beaminster

‘Number 21’, avec leurs vêtements, chaussures et affaires de maison ont des produits haut de gamme de qualité. La maison de thé ‘Ann Day’ (ouverte le matin seulement) vend des bijoux et autres bibelots de style Art Nouveau. ‘Belles Choses’ (non, pas Nice Things!) est la preuve que les Anglais aiment l’inspiration française dans leur décor de maison. En plus de ces boutiques où il fait bon flâner, la pharmacie stocke des parfums bien Anglais comme Bronnley dont la rose Anglaise est toujours un parfum classique et apprécié.

En vacances dans un cottage ou autre location, on trouve à Beaminster tout ce dont on a besoin pour faire de bons petits plats; une boulangerie mais également une pâtisserie, chose bien plus rare, qui fait aussi salon de thé. Le boucher Nick Tett stocke des viandes locales ainsi que des fromages et sauces. Quant aux fruits et légumes, Angie à ‘A Fruit and Two Veg’ est imbattable dans la région pour la fraicheur de ses produits (coupés la veille par le mari dans leur ferme du Somerset) et ses prix.

Et si en vacances on ne veut pas vraiment cuisiner, le choix ne manque pas… Deux pubs, trois restaurants, trois ‘take-away’ (plats à emporter) et un Peugeot français avec ses pizza au feu de bois sur la place du village tous les Jeudis… On se croirait presque en Normandie.

La prochaine fois je vous parlerai des restos…

Advertisements

Pourquoi venir dans le West Dorset?

Portsmouth, Weymouth et Plymouth vous connaissez de nom, ce sont les ports de ferry pour les Français. Pour les Anglais et leurs vacances c’est le Devon, les Cournouailles et le Dorset de l’Est. Ben nous, on est au milieu. On a pas d’autoroutes et le ferry le plus proche est à Poole. Une petite heure en voiture pour arriver à Bridport. Et là c’est réellement le dépaysement.

D’abord il y a la Côte Jurassique qui est classée à l’Unesco (d’Intérêt Naturel Mondial, donc à préserver) pour sa diversité et sa beauté. Les falaises passent du gris au rouge (Charmouth ou Burton Bradstock), les plages sont de galets ou de sable fin, celle de Chesil est à perte de vue. Les petits ports de pêche approvisionnent la région en poisson frais (Lyme Regis ou West Bay).

Mais le West Dorset c’est aussi le vert des vistas du haut de ses collines. Tel un patchwork de verdure rappelant les bocages normands avec la mer en contrefont, les vues qui récompensent les marcheurs sont paisibles et sereines. Les sentiers balisés sont nombreux mais jamais bondés, juste quelques ‘hello’ de temps en temps.

Si la France est la championne des produits du terroir, le West Dorset n’a pas grand chose à lui envier. Oubliez cette image ancrée de la viande bouillie et insipide. La région a un amour de produits frais du coin qui attire les chefs et gourmets depuis longtemps grâce a un climat plus doux que le reste de l’île. Les restaurants ne sont pas classés chez Michelin et les nappes blanches sont rares. Mais les poissons sont frais et servis sans cérémonie, la viande -du chevreuil à l’agneau- est succulente et vient du boucher voisin, on privilégie les légumes de saison. Les restaurants ne comptent pas sur des touristes qui ne reviendront pas pour gagner leur croute.

Bien sur, la tradition du thé n’est pas perdue et les villages ne manquent pas d’offrir leurs petits salons où les grand-mères se tiennent au courant des affaires des voisins. Le soir, les hommes se retrouvent au pub pour la même raison et pour discuter rugby ou foot.

Et puis il y a les villes où il fait bon vivre comme Sherborne, Beaminster, Bridport ou Dorchester. Ce qui fait le charme du Dorset Occidental c’est que le département ne fait ni publicité ni relations publiques pour attirer les touristes. Mais la télé anglaise semble faire de plus en plus de programmes par ici. J’espère qu’ils vont pas nous gâcher le paysage. Faudrait pas qu’on devienne la nouvelle mode.