Les petits coins perdus dans le Dorset Occidental, c’est pas ce qui manque. On peut aller par monts et par vaux prendre une petite route et se retrouver au milieu de nulle part. Il y aura peut être une ferme protégée par une colline ou un hameau aux maisons de pierre locale, avec un peu de chance un toit en chaume ou deux.

Entre Beaminster et Bridport, il y en a plein des petits détours de chemin comme ça. Ce weekend, j’ai redécouvert un hameau au nom de Loscombe. Sachant que ‘combe’ veut dire petite vallée et que ‘lost’ signifie perdu, on est pas vraiment étonné de se retrouver au milieu de nulle part, entouré de collines. Tous les ans mes amis Loscombois (les Anglais ne sont pas aussi friands que nous de donner des noms aux habitants de toutes les communes donc j’invente) invitent les copains, leurs enfants et leurs chiens à une grande balade pour annoncer le printemps.

Nous voilà partis, les enfants pressés courent avec les chiens devant et les parents bavardent tout en regardant la campagne environnante. On s’arrête pour écouter le ruisseau qui gargouille et arrose les perce neiges, un peu tardifs cette année. Il fait d’ailleurs encore froid mais le soleil est de la partie en ce début de Mars et la journée est magnifique. Le long du cours d’eau sous les arbres, on peut sentir l’ail sauvage qui sort à peine de terre mais ne passe pas inaperçu.

Après les vaux viennent les monts, et nous attaquons une colline. Petites dans la famille des monts, les collines du coin sont assez raide dans la catégorie balades. Les enfants se régalent de rouler du haut en bas et les parents récupèrent leur souffle en admirant le paysage. Les couleurs d’hiver ne sont pas vert, vert et vert comme on imagine toujours Angleterre.

Devant nous, les collines semblent s’encastrer les unes dans les autres, laissant deviner les petites vallées cachées. Les arbres n’ont pas encore de bourgeons et les fines branches semblent avoir esquissé des croquis d’ombre sur le sol ensoleillé. Seuls les aulnes ont leurs fleurs d’hiver jaunes comme de minuscules lave bouteilles. Des buissons endormis parsèment les flancs des collines et donnent un peu de couleurs brunes au paysage.

Le calme complet des vallons du Dorset est un peu envahi aujourd’hui par tous ces enfants et leurs chiens en laisse et les parents qui causent. De retour dans la cour du cottage, une excellente soupe chaude, du bon pain frais, un plateau de fromages du coin et quelques bouteilles de bière et de vin nous attendent. Nous nous installons sur les chaises et les bottes de paille pour reprendre notre souffle et savourons ce soleil d’hiver qui réchauffe si bien.

Finalement notre petite vallée voisine n’est pas perdue pour tout le monde. Une journée de plaisir pur et simple. Difficile à battre.

Advertisements